10 endroits à visiter au Nouveau-Brunswick et en Gaspésie

0-IMG_1351 (Copier)

L’année dernière mes amis et moi avions fait le roadtrip classique d’un touriste au Canada : Niagara Falls, Toronto, Ottawa, Montréal, Québec et Tadoussac. Mais le Canada, c’est aussi la nature et les grands espaces. Et quand on va dans les villes on ne voit pas forcément cet aspect pour là. C’est pour cette raison que certaines personnes, qui effectuent le circuit classique au Canada, sont déçues de ne pas plus découvrir ce côté-là.
Depuis que je vis au Québec, beaucoup de personnes me parlent de coins magnifiques au Canada : la Gaspésie, le Maine, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, ou encore les Îles de la Madeleine, pour vous donner quelques exemples. Et à force de m’en parler, cela m’a petit à petit donné l’envie de découvrir un jour ces endroits. Ce n’était donc qu’une question de temps avant que je me décide d’y aller.
Cet été des amis de Paris avaient prévu de me rendre visite à Québec. Rien de vraiment planifié mais nous serions certainement allés à Toronto, Montréal et New York. Malheureusement leur voyage a dû être annulé en raison d’une jambe cassée. Mes vacances étant planifiées à cette période-là, il fallait donc que je trouve une solution. Partir ou ne pas partir? Telle était la question.
En y réfléchissant, cela faisait un moment que je n’avais pas pris de vacances, alors je me suis dis qu’un peu de repos me feraient le plus grand bien. Je décide donc de maintenir mes dates. Maintenant il ne me restait plus qu’à trouver une destination. Le Sud, les États-Unis ou le Canada? C’est alors que j’ai repensé à toutes ces personnes qui m’avaient parlé de toutes ces belles places à découvrir au Canada, le meilleur moment étant pendant la période estivale. Mon choix était fait, je partirai à l’est du Québec, au Nouveau-Brunswick et en Gaspésie !
Conscient que mes amis de Québec n’étaient pas en vacances au même moment que moi, c’est pour cette raison que j’ai tenté de trouver des compagnons de voyage, sur les réseaux sociaux ou en parlant autour de moi. Cela m’a semblé tellement compliqué : problèmes de dates, de budget etc. Parfois certaines personnes semblent motivées au départ puis finissent par ne plus vous répondre. Finalement je décide de partir seul, à l’aventure, une première pour moi. Cela est peut-être un mal pour un bien.
Aujourd’hui je vous propose, en 10 étapes, de suivre mon roadtrip de 8 jours au Nouveau-Brunswick et en Gaspésie, deux belles régions du Canada.

1- Moncton

1-IMG_1361 (Copier)

C’est parti pour sept heures de voiture, direction le Nouveau-Brunswick ! Pour cela je dois emprunter la route 173. Elle est plutôt agréable et vous passerez par plusieurs villes pleines de charme et qui méritent un détour : Saint-Jean-Port-Joli, Kamouraska et Rivière-du-Loup. Plusieurs heures plus tard j’arrive dans la ville de Moncton, où j’ai réservé un camping pour plusieurs jours. Le camping, c’est fabuleux. Je n’en avais fait qu’une fois dans ma vie et j’avais oublié les joies que cette activité procurait : propreté qui laisse à désirer, cohabitation avec les moustiques et insectes en tous genres etc. Un bonheur.
Dans la ville de Moncton il n’y a pas énormément de choses à faire ni à voir : un petit centre-ville, un zoo, quelques parcs et le musée des acadiens. Vous l’aurez compris, il ne vous faudra pas beaucoup de temps pour faire le tour !

2- Baie de Fundy : Parc Hopewell Rocks 

2-Hopewell Rocks (Copier)

La baie de Fundy se situe environ à une heure en voiture au sud de Moncton. C’est là où se trouvent les plus hautes marées du monde. Sur place vous pourrez observer les « flower pots », des rochers qui ressemblent à des pots de fleur, lorsque la marée basse. Un magnifique endroit à découvrir. De plus si vous décidez d’y allez vos billets seront valables pendant deux jours.

3- Shédiac

3-IMG_1359 (Copier)

À Shédiac vous profiterez d’une belle plage, celle de Parlee Beach. Vous irez également là-bas si vous aimez les fruits de mer. En effet la ville, autoproclamée «capitale mondiale du homard», est fière de ses homards et vous le fait savoir : vous apercevrez un homard géant en arrivant dans la ville ! Début juillet il y a même un festival en l’honneur du crustacé.

4- Saint-Louis-de-Kent : Parc National Kouchibouguac

4-IMG_1358 (Copier)

Peut-être que comme moi le nom du parc vous fera sourire. Le parc national de Kouchibouguac est situé au sud-est de Moncton, à une vingtaine de minutes en voiture. Son nom est originaire des Micmacs, un peuple amérindien qui vivait là-bas autrefois. Sur place vous pourrez profiter d’une belle nature (marais, forêts), mais aussi des plages chaudes. Au programme randonnées, vélo, canot, kayak et plage vous attend. Si comme moi vous êtes adeptes de la marche vous vous aventurerez peut-être dans les sentiers de la Tourbière et celle de la rivière Kouchibouguac, avant d’aller vous reposer sur la plage Kellys.

4-IMG_1383

4-IMG_1376

5- Bouctouche: Pays de la Sagouine

5-IMG_1357 (Copier)

La découverte du Nouveau-Brunswick rime avec celle des Acadiens, les premiers français arrivés au Canada qui par la suite ont été déportés un peu partout dans l’est des États-Unis, après la cession de « l’ancienne Acadie » aux Anglais.
Le pays de la Sagouine se trouve à environ 40 minutes en voiture au sud de Moncton. Là-bas on y fait revivre les traditions acadiennes en vous faisant plonger dans l’univers de La Sagouine, un livre par la suite télévisé, à travers de nombreux spectacles. Une ambiance festive vous attend !

6- Île-du-Prince-Édouard

6-PEI (Copier)

Située à l’est de Moncton à deux heures en voiture, l’Île-du-Prince-Édouard constitue l’une des provinces des maritimes avec le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse.
Pour y accéder il vous faudra passer les 10 kilomètres du pont de la Confédération et vous acquitter des frais de traversée qui s’élèvent à 45$.
Sur l’île les paysages sont magnifiques. Les gens y viennent généralement pour profiter du calme, des plages, des fruits de mer, mais aussi découvrir l’univers qui a inspiré Lucy Maud Montgomery, célèbre romancière canadienne, pour écrire Anne… la maison aux pignons verts, son célèbre roman.
Lorsque j’y suis allé je m’étais d’abord rendu à Charlottetown, avant d’aller à la plage Cavendish, qui se trouve dans le parc national.

6-IMG_1378

7- Bertrand: Village historique acadien

7-IMG_1355 (Copier)

En remontant la côte atlantique vers le nord en direction de la Gaspésie, vous passerez devant le Village historique acadien, situé dans la ville de Bertrand.
Le lieu est un reflet de la vie d’autrefois, qu’avaient jadis les acadiens, comme un retour dans le passé. C’est donc l’opportunité de découvrir les traditions d’un peuple attachant.
Le site propose un parcours de 2,5 km incluant des maisons, telles qu’elles étaient à l’époque. À l’intérieur des interprètes vous font découvrir les métiers qu’exerçaient les habitants dans le village : menuisier, fermier, cordonnier, pêcheur et bien d’autres encore ! Un véritable voyage dans le temps.

7-IMG_1379

7-IMG_1380

7-IMG_1381
Durant ma visite j’ai même eu la chance d’être invité à la table d’une gentille dame, qui avec le matériel de cuisine de l’époque avait préparé un ragoût de boeuf.
Après cette visite je reprends la route car j’ai rendez-vous à Campbellton, où mon couchsurfing m’attend (une première pour moi). Mais avant j’effectue un arrêt à Dalhousie, histoire de prendre quelques photos du phare Inch Arran. J’en avais déjà vu dans des films mais jamais en vrai.

IMG_3647 (Copier)

8- Percé : Île Bonaventure – Roché Percé

8-IMG_1384

La soirée chez mon hôte s’était bien passée. Don est une personne fort sympathique. Nous avons pas mal échangé sur nos voyages respectifs avant de partager un souper qu’il avait préparé. Le lendemain matin nous déjeunons ensemble avant que je ne reprenne la route. C’est reparti pour plusieurs heures de voiture.
La route 132 est pittoresque, j’effectue deux arrêts – à Carleton-sur-Mer puis à Chandler – avant d’arriver à Percé, où mon deuxième couchsurfing m’attend. J’ai le choix entre aller chez un couple gay nudiste qui aimerait me peindre, ou dans un restaurant-camping, les Sacs à Vin. Finalement je choisis de refaire du camping. Le body painting, ce sera pour une autre fois.
Les Sacs à Vin est tenu par François, un Français qui vit depuis 10 ans au Québec, très sympathique, et qui accueille volontier des couchsurfers dans son camping.
Sur place je rencontre d’autres Français, dont les modes de transport varient selon les personnes : un couple en vélo, ou encore deux étudiantes en auto-stop. Nous sympathisons et passons la soirée ensemble, au cours de laquelle nous discutons et prenons quelques verres. Les habitués et d’autres clients se joignent à nous. Cela me change un peu car ces derniers jours je n’étais plus habitué à voir autant de monde.
Le lendemain matin je pars en randonnée au sentier du Mont Sainte-Anne, qui propose plusieurs points de vue magnifiques.

8-IMG_1377
Puis je me rends sur l’île Bonaventure. Le tour en bateau me permet d’approcher le rocher Percé d’un peu plus près. Sur l’île il y a une plage et plusieurs sentiers de randonnée, l’attraction principale restant les fous de Bassan.

8-IMG_1382

8-IMG_1374
De retour à Percé je marche quelques minutes pour me rendre au bas du rocher, puis en revenant je prends quelques photos sur la marina.

8-IMG_1356 (Copier)

La nuit tombe, je décide de me coucher tôt car je dois reprendre la route le lendemain.
Percé, une des attractions de la Gaspésie, aura été une belle étape, tant sur le humain qu’au niveau touristique.
Si vous y allez un jour, n’hésitez pas à aller faire un petit tour au Sacs à Vin, on y mange très bien et le homard est l’un des meilleurs de la ville en termes de qualité-prix. François vous donnera également de bons conseils pour les visites.

9- Gaspé : Parc Forillon

9-Gaspe (Copier)

Lever matinal et départ pour la ville de Gaspé. Les deux autostoppeuses que j’ai rencontrées au camping, Clémence et Delphine, embarquent avec moi. Cela est agréable d’avoir un peu de compagnie sur la route. Trois heures de route nous séparent de Gaspé, mais au final le temps de trajet sera allongé, car Clémence et moi avons un  un petit penchant pour la photo. Nous nous arrêterons donc à plusieurs reprises sur la route. À Douglastown nous trouverons ce chemin de fer abandonné, une belle place pour les photographes !

9-IMG_1005 (Copier)

Quelques heures plus nous arrivons enfin à Gaspé, où nous nous rendront au parc Forillon. Là-bas on peut apercevoir des panneaux indiquant de faire attention aux ours. Rassurant.
Notre visite commence : Cap bon ami, Mont Saint Alban, Cap Gaspé. C’est magnifique.

9-IMG_1375

9-IMG_1352 (Copier)

9-IMG_1360 (Copier)
Une fois arrivés au « bout de monde », il est temps de reprendre la route en direction de Sainte-Anne-des-Monts. Notre arrivée tardive nous oblige à faire du camping sauvage, une autre première pour moi.

10- Sainte-Anne-des-Monts : Gaspésie National Park

10-IMG_1353 (Copier)

Le lendemain matin nous effectuons une brève visite au Sea Shack, une auberge festive connue des fêtards de la région, que j’imagine en quelque sorte comme un lieu de débauche, d’après les témoignages des gens qui y sont allés. Tout l’été des soirées sont organisées, au cours desquelles des artistes viennent donner des concerts. L’endroit est plutôt charmant, avec des cabanes en bois colorées, et une localisation idéale en bord de mer. Sur place nous découvrons des personnes pour qui la nuit a été difficile. Certaines personnes terminent ou commencent leur journée avec le reste des bouteilles d’alcool de la veille.

10-IMG_1385
Après cette visite express du Sea Shack, nous nous rendons au parc de la Gaspésie. À l’accueil du parc la dame qui nous reçoit, bien que charmante avec la personne précédente, est désagréable avec nous. Peut-être avait-elle reconnu notre accent français?
Nous décidons de nous aventurer sur le sentier du Mont Albert et entamons l’ascension, qui comprend 850 mètres de dénivelé.
La randonnée est plutôt difficile et la première portion du sentier n’est pas la plus jolie. Cela s’améliore au fil du parcours. À ce moment nous ignorons totalement qu’une petite surprise nous attend vers la fin du sentier. À environ un kilomètre du sommet, alors que nous marchons tranquillement, nous entendons un bruit dans les buissons. Puis quelques secondes plus tard un caribou surgit des feuillages et nous nous retrouvons nez-à-nez avec lui. C’est le premier que je vois depuis que je vis à Québec, alors imaginez ma joie ! Surpris, notre nouvel ami, que nous avons nommé Philou, prend peur et tente de s’éloigner de nous. Nous essayons discrètement de le suivre afin de prendre quelques photos de lui.

10-IMG_1354 (Copier)
Après cette belle rencontre nous repartons sur le sentier puis nous effectuons les derniers mètres qui nous séparent du sommet. Une fois là-haut, nous profiterons du paysage. Spendide.
Ensuite nous utiliserons les dernières forces qui nous restent pour aller vers l’autre point d’observation du sommet, qui se trouve un kilomètre plus loin de l’endroit où nous sommes arrivés.
C’est ainsi que notre visite du parc de la Gaspésie se termine. Avec les filles nous faisons encore un peu de route ensemble, jusqu’à la ville de Matane, où nos chemins se séparent. Ensuite il ne restera plus qu’à rentrer à Québec !

Voilà comment se termine mon roadtrip au Nouveau-Brunswick et en Gaspésie, dans lequel j’aurai parcouru plus de 3000 kilomètres et visité plus d’une dizaine de villes. Ce voyage aura été pour moi une formidable expérience, tant sur le plan humain que culturel, avec de belles rencontres mais aussi un dépaysement total à travers la découverte de lieux incroyables. J’en garderai de très bons souvenirs.

 

L’essentiel :

– J1: Départ de Québec. Nuit à Moncton.
– J2: Baie de Fundy (Parc Hopewell Rocks). Shédiac.
– J3: Saint-Louis-de-Kent (Parc National Kouchibouguac). Bouctouche (Pays de la Sagouine). Visite de Moncton.
– J4: Île-du-Prince-Édouard (Charlottetown, Cavendish).
– J5: Départ pour Bertrand (Village historique acadien). Dahlousie. Nuit à Campbellton.
– J6: Départ pour Percé. Carleton-sur-Mer. Chandler. Nuit à Percé.
– J7: Percé (Sentier du Mont Saint Anne, Île Bonaventure, Roché percé). Nuit à Percé.
– J8: Départ pour Gaspé (Parc Forillon). Départ et nuit à Sainte-Anne-des-Monts.
– J9: Sainte-Anne-des-Monts (Parc de la Gaspésie). Retour à Québec.

Quelques adresses :

Restaurants :
– Coast Restaurant & Bar (Shédiac)
– Water Prince Corner Shop (Île du Prince Édouard)
– Bistro Les Sacs à Vin (Percé)

Bars :
– Pump House Brewery (Moncton)
– Tide & Boar Gastropub (Moncton)
– Pub Pit Caribou (Percé)

Publicités

2 commentaires sur “10 endroits à visiter au Nouveau-Brunswick et en Gaspésie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s