Sur les routes de la côte Ouest américaine

Cette année j’étais invité à une conférence annuelle organisée par l’association Loma, spécialisée dans le monde des assurances. Celle-ci récompense les personnes ayant obtenu une de leurs certifications. En septembre dernier je suis donc allé à San Diego. Pendant mon voyage, j’en ai profité pour découvrir ou redécouvrir certains endroits de la côte Ouest des États-Unis. Au programme parcs nationaux, Las Vegas et San Diego pour terminer. Cinq ans plus tard, me voilà de retour au pays de l’Oncle Sam !

Jour 1 : Départ de Québec

Après quelques heures d’avion j’arrive à Las Vegas. Mais avant de m’élancer sur les routes américaines, je dois d’abord récupérer mes bagages puis faire un arrêt chez Hertz pour récupérer ma voiture de location. Autour de moi des sourires, de la joie et de la bonne humeur. L’ambiance est décontractée. J’aperçois des personnes de tous âges : familles, couples ou groupes. Tous semblent impatients à l’idée de se rendre à Las Vegas.
Une fois mes valises en main, je me dirige vers un autre terminal afin de récupérer la voiture. Un agent virtuel m’accueille et m’aide avec ma réservation. Assez simple et rapide. Ensuite je prends le temps de choisir mon véhicule, puis lorsque c’est fait, je peux enfin partir sur les routes du Far West. Ma première étape est Monument Valley, à la frontière de l’Arizona et de l’Utah. Je pars à la découverte de Westworld et des paysages mythiques des grands westerns du cinéma américain.

Jour 2 : Monument Valley – Antelope Canyon

Réveil à 6h. La nuit est courte, mais pas de temps à perdre car mon programme des prochains jours s’annonce chargé. J’ai juste le temps de prendre un café puis je prends la route en direction de Monument Valley. De Mexican Hat, il faut compter à peu près 20 minutes pour s’y rendre. Le parc, surnommé « Tsé Bii’ Ndzisgaii » (ou la vallée des rocs), appartient à la réserve des Navajos. Ici votre pass pour les parcs nationaux américains ne vous servira pas à grand-chose : vous devrez tout de même vous acquitter des droits d’entrée.

Je commence par une petite pause au centre des visiteurs. Situé en hauteur, vous aurez une magnifique vue sur le site.

Quelques minutes plus tard – et quelques photos aussi -, je me lance sur la Valley Drive, la piste qui vous emmène aux principaux points de vue, plus d’une dizaine au total. C’est parti pour plusieurs heures. La traversée s’annonce longue mais passionnante. Les paysages se succèdent mais sont tous aussi magnifiques – John Ford Point, Three Sisters, Camel Butte, Totem Pole, pour ne citer ceux-là.

Trois heures plus tard, la visite d’un parc se termine, une autre commence. Deuxième étape : Antelope Canyon. Cet arrêt n’était pas inscrit dans mon agenda. Cependant l’endroit est connu pour être l’un des plus photographié au monde – cela avait fini par me convaincre d’y aller. En arrivant sur le site, je me retrouve au milieu d’une immense foule, venue des quatre coins du monde. J’achète mon billet pour la visite guidée puis je dois attendre d’être convié dans une salle d’attente – les visiteurs sont appelés par heure d’arrivée. Une dizaine de minutes plus tard, je parviens à entrer dans cette fameuse salle, puis 15 minutes après, je suis invité à rejoindre un groupe. Nous nous mettons en marche et suivons le guide qui entame la marche vers l’entrée de Lower Antelope Canyon. J’aperçois beaucoup de monde là-bas. Pas bon signe. S’ensuit une longue période d’attente, rendue pénible en raison de la chaleur (40ºC). Heureusement que notre guide est sympathique. Dans le groupe je sympathise avec quelques personnes – un couple venus de Phoenix avec leur mère. 1h30 plus tard nous entrons enfin le canyon. Cela valait la peine d’attendre.

Jour 3 : Bryce Canyon

Une nuit passée dans un motel à Panguitch et ça repart. En route vers Bryce Canyon, ma troisième étape. Situé dans le Sud de l’Utah, Bryce Canyon est réputé pour être l’un des plus beaux parcs nationaux des États-Unis. À l’entrée du parc se trouve des navettes qui mènent aux différents points de vue. J’hésite mais finalement j’opte pour la visite en voiture en raison de mes contraintes horaires. Mais avant de profiter du paysage, je décide de me rendre au bout du parc. On commence par la fin ! Plusieurs dizaines de kilomètres plus tard j’arrive à Rainbow Point, le plus haut point de vue du parc, se trouvant à plus de 2700m d’altitude. La vue est magnifique. Le paysage est parsemé de hoodoos, des grandes colonnes de roches friables. On peut également apercevoir des arbres. Je me demande bien comment ils peuvent prospérer dans ce climat et à ces hauteurs. Après une séquence photo, je poursuis ma visite et découverte de beaux paysages : de Rainbow Point à Bryce Point, en passant par Natural Bridge. Grandiose. Pendant ma visite je rencontre des personnes venant de Los Angeles. À ma surprise ils ne connaissent pas la ville de Québec. Et quand je leur parle du Canada, ils me répondent qu’ils adorent Montréal. Cela me fait sourire.

Jour 4 : Grand Canyon

La première fois que je suis allé en Californie, je n’avais pas 17 ans. C’était mon premier séjour aux États-Unis. À l’époque, j’avais fait le voyage avec mon oncle Meck, ma tante, mes cousins Bobo et Cédric. Aussi, c’était la première fois que je rencontrais ma famille de Californie – ma grand-mère, mes oncles, tantes, cousins et cousines. J’en ai gardé un très bon souvenir. En me rendant au Grand Canyon, ma quatrième étape, j’eus évidemment une pensée pour eux. Le Parc national du Grand Canyon, au Nord-Ouest de l’Arizona, patrimoine mondial de l’UNESCO, n’est évidemment plus à présenter. Un incontournable !

Jour 5 : Las Vegas

Ma visite des merveilles de la nature s’achève. Toutes les bonnes choses ont une fin. Pour ma cinquième étape je prends la direction de Las Vegas. Retour à la ville. Après ces dernières journées intenses, un peu de repos ne me ferait pas de mal. Las Vegas, c’est la ville où tout est possible : hôtels luxueux, casinos, spectacles, restaurants, shopping, clubbing etc. On peut même s’y marier devant le sosie d’Elvis. J’y étais déjà allé deux fois par le passé. La première fois, n’étant pas majeur, j’avais passé la majorité du temps sur le Strip ou dans les salles d’arcades. La seconde, j’avais passé plus de temps dans les casinos. Pour cette fois, je n’avais pas vraiment d’idées en tête, à part me reposer et aller voir un spectacle. Je décide de m’en remettre à Rose, le bot du Cosmopolitan, l’hôtel où je séjourne. Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas.

Jour 6-7-8 : Coronado

L’heure de la conférence est enfin arrivée. Celle-ci se déroule à l’hôtel Del Coronado, un lieu rendu célèbre par Marilyn Monroe – dans l’un des films où elle fût à l’affiche. Ce sera ma prochaine étape. À mon arrivée, je commence par l’enregistrement de l’hôtel suivi de celui de la conférence. Ensuite je découvre le programme qui m’attend : cocktail de bienvenue, conférences, excursion, temps libre, et dîner-croisière pour terminer. Un mélange entre travail et détente. Avant le cocktail, j’ai deux heures devant moi alors j’en profite pour me promener aux alentours de l’hôtel. Mon premier réflexe est évidemment de me diriger vers la plage. Le cadre est digne d’une carte postale. Je resterai un long moment allongé sur le sable blanc. Puis il sera l’heure d’aller au cocktail de bienvenue.

Les journées se suivent et se ressemblent. En dehors des conférences, j’ai tout de même le temps de profiter : balades à pied ou en vélo, piscine, plage etc. La ville de Coronado ne manque pas de charme. Pour l’excursion j’avais le choix entre le zoo, le parc aquatique Seaworld ou le porte-avions USS Midway. Ayant déjà été au zoo, je choisis d’aller à Seaworld. Attractions, spectacles, dauphins, orques, requins et autres habitants des mers. Je ne suis pas déçu. Pour terminer ce séjour, j’embarque dans la croisière de la compagnie Hornblower. Sur le pont, un orchestre interprète des reprises. Un cocktail de départ précède le dîner qui nous attend. Le cadre est sublime. Ces quelques jours sont riches en émotion. De belles rencontres, des conférences de qualité, le tout dans un agréable environnement !

Jour 9-10 : San Diego

Ma dernière étape est placée sous le signe des retrouvailles avec ma famille de San Diego, cinq ans après. J’ai rendez-vous devant le hall du « Del » avec ma tante Thala qui doit venir me chercher. Elle arrivera quelques minutes plus tard, accompagnée de mon oncle et de leur fille Kara. Nous irons ensuite manger un pho, une spécialitévietnamienne (trop bon !). Pour mes derniers jours, je n’avais pas vraiment de plans, à part passer du temps avec la famille. Je laisse donc à ma cousine Alina le soin d’organiser les activités. On démarre par un dîner en famille. Je suis évidemment ravi de retrouver tout le monde. Nous avons rendez-vous à Crab Town, un restaurant spécialisé dans le crabe et les fruits de mer, et où l’on mange avec ses doigts. Il ne faut donc pas avoir peur de se salir les mains ! Mais j’adore ça. Cela me rappelle les repas avec ma famille en France, où chacun prend du plaisir à décortiquer sa patte de crabe, puis à la tremper dans une sauce épicée. On en met partout mais on se régale ! Avant de passer notre commande, mon cousin Sunny me demande si je préférerais avoir une sauce épicée. La réponse est évidente.

Le lendemain Alina propose de faire une randonnée le matin, suivi d’une tournée des brasseries dans l’après-midi. Ce programme me convient parfaitement. Nous débutons donc la journée par une petite marche, à Torrey Pines, situé en bord de mer. Il ne fait pas trop chaud. La promenade est agréable. Nous nous rendons au sommet avant de redescendre et longer la plage pour terminer notre randonnée. Sur le chemin nous croisons d’abord un serpent, puis un homme à bout de souffle qui n’arrive plus à marcher. Fatigue ? Hypoglycémie ? Nous allons vers lui pour essayer d’en savoir plus. Très vite ce monsieur se retrouve entouré de dix personnes, chacune essayant d’apporter son aide : de l’eau, des barres de céréales, des fruits etc. Soudain une dame prend la parole : « This is America ! This is how we do it ! ». Le monde se met à applaudir. J’entends résonner dans ma tête des « U-S-A !! U-S-A!! U-S-A!! » . Quels patriotes ces Américains. La randonnée s’achève, place maintenant à la tournée des brasseries.

San Diego est LA destination au États-Unis pour les amateurs de bières artisanales. Véritable berceau des micro-brasseries, elle n’en compte pas moins de 85 : un endroit parfait pour une dégustation de bière ! Notre commençons notre visite par Ballast Point, la seconde plus grande brasserie du comté de San Diego. L’endroit est immense. Cela m’impressionne. Après une petite dégustation nous nous rendons à AleSmith. La place est plus petite mais les bières sont de qualité. Par la suite nous irons à d’autres places – à ce stade il m’est plus difficile de retenir les noms…

Quelques heures plus tard notre tournée s’achève. La fin de mon voyage approche également. Néanmoins il me reste encore un peu de temps pour tester une dernière adresse. Le Mexique n’est pas loin, alors pourquoi ne pas essayer un burrito ?

Jour 11 : Retour à Québec

C’est déjà la fin du voyage, hélas ! Je me rends à l’aéroport pour prendre mon vol en direction de Québec. Mais dès l’enregistrement, je comprends que mon retour à Québec ne sera pas évident. En effet, n’ayant pas ma carte de résident permanent, le personnel d’Air Canada refuse que j’embarque dans l’avion…
Je suis totalement d’accord avec l’application des procédures. En revanche je déplore le manque d’assistance du personnel dans ce genre de situation. Bref, je parviens tout de même à me débrouiller, seul, à rentrer à Québec. Cela apporte une note amère à cette fin de voyage. Pour autant, cela ne m’empêchera pas de garder un excellent souvenir de ce voyage.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s